Image explicative de la durée d'une assurance vie

L’assurance vie est un placement financier qui permet de protéger vos proches et maintenir leur niveau de vie au moment où ils auront moins de ressources. Le contrat d’assurance vie peut également faire partie de votre programme financier pour couvrir, par exemple, un prêt hypothécaire ou un prêt personnel. La durée d’une assurance vie dépend du type d’assurance choisi lors de la souscription du contrat.

Comment fonctionne une assurance vie?

Il est important de connaître le fonctionnement des contrats d’assurance vie afin de mener à bien toute la procédure.

Choisir la personne assurée

Vous pouvez souscrire une assurance vie sur votre propre vie ou sur la vie d’une personne tierce. Si vous contractez une assurance vie pour une autre personne, elle doit vous fournir une permission écrite. Toutefois, cette permission n’est pas obligatoire s’il s’agit d’une personne dont la vie présente pour vous un intérêt, comme:

  • Votre conjoint;
  • Votre enfant ou de celui de votre conjoint;
  • Votre petit-enfant ou celui de votre conjoint;
  • Votre père ou votre mère;
  • L’un de vos grands-parents;
  • Une personne qui contribue à votre soutien ou à votre éducation;
  • Votre préposé;
  • Votre personnel;
  • Toute autre personne qui présente pour vous un intérêt financier ou un intérêt moral.

Désigner le bénéficiaire

Le bénéficiaire est la personne qui perçoit les prestations de la police d’assurance vie au moment du décès de l’assuré. Si l’assuré n’a pas nommé un bénéficiaire, la prestation est versée à la succession. Vous pouvez aussi nommer un organisme de bienfaisance ou un futur enfant. Dans le cas de plusieurs bénéficiaires, vous pouvez attribuer des proportions différentes de vos prestations d’assurance vie à chaque bénéficiaire.

Changer le bénéficiaire

Le changement du bénéficiaire est possible. Pour ce faire, vous devez informer votre assureur par écrit. Cependant, la permission du bénéficiaire actuel est requise pour valider le changement dans ces deux situations:

Lorsque le contrat d’assurance inclut une mention « la désignation du bénéficiaire est irrévocable »;

ou

Lorsque le bénéficiaire actuel est votre conjoint marié ou uni civilement.

Déclarer le véritable état de santé de l’assuré

Lors de votre déclaration initiale de risque, vous êtes tenu de déclarer le véritable état de santé de la personne assurée, qu’il s’agisse de votre propre état de santé ou celui de la personne que vous avez choisi d’assurer. Vos réponses aux questions de l’assureur doivent être exactes et déclarées en toute honnêteté. 

Vous ne devez pas ainsi cacher certains détails de votre santé comme le fait que vous soyez fumeur ou que vous soyez atteint d’une maladie chronique. Faute de quoi, l’assureur pourra demander l’annulation du contrat assurance-vie auprès du tribunal. Toutefois, une fois que l’assurance vie commence, il n’est pas obligatoire d’informer l’assureur s’il y a eu un changement dans l’état de santé de l’assuré.

Déclarer l’âge réel de l’assuré

Vous devez aussi déclarer l’âge réel de l’assuré. Si l’âge déclaré est falsifié, l’assureur pourrait demander au tribunal d’annuler le contrat d’assurance. 

L’annulation du contrat est soumise à certaines conditions:

  • L’âge réel de l’assuré n’est pas inclus dans l’offre de l’assureur au moment où il a accepté la proposition d’assurance. Par exemple, l’âge réel de l’assuré était de 62 ans alors que l’assureur n’assure jamais les personnes âgées de plus de 60 ans;
  • L’assuré demeure vivant lorsque l’assureur procède à la demande d’annulation;
  • La demande d’annulation est effectuée au plus tard dans 3 ans de la conclusion du contrat et 60 jours après la divulgation de l’âge réel de l’assuré.

Au lieu de la demande d’annulation, l’assureur peut réduire le montant de l’indemnité d’assurance selon l’âge réel de l’assuré.

Le début de la protection

La protection de l’assurance vie commence dès que ces trois conditions sont remplies:

  • L’assureur a accepté votre proposition sans rien n’y ajuster;
  • Pas de changement dans l’état de santé ou dans la situation de l’assuré entre le moment de la proposition et celui de l’acceptation. Par exemple, si vous vous êtes rendu compte d’une maladie grave dans cette période, l’assurance vie ne pourra pas vous couvrir. Dans ce cas, vous devez lancer une nouvelle proposition;
  • L’assuré a payé le premier des versements d’argent requis dans votre contrat d’assurance.

Payer l’assurance vie

Les primes sont les sommes d’argent que vous devez payer à votre compagnie d’assurance pour accéder à une assurance vie. Les primes varient selon le montant de l’indemnité d’assurance et le type d’assurance vie que vous avez choisie.

Vous devez payer les primes au moment indiqué dans le contrat d’assurance. Toutefois, vous pouvez payer la prime en retard dans un délai de 30 jours sauf la première prime qui doit être payée au moment prévu. Si vous ne respectez pas ce délai, l’assureur a le droit de résilier le contrat d’assurance. La réactivation du contrat demeure possible selon le règlement de l’assurance.

Recevoir l’indemnité d’assurance vie

Dès que l’événement prévu au contrat se produit, le bénéficiaire peut recevoir l’indemnité de l’assurance. Il peut s’agir du décès de l’assuré ou de l’atteinte d’un certain âge. Après avoir reçu les documents qui prouvent l’événement tel que le constat du décès, l’assureur doit payer l’indemnité dans un délai de 30 jours.

Pourquoi prendre une assurance-vie ?

Quelle est la durée minimale d’une assurance vie?

Les assureurs offrent deux types principaux d’assurance vie, soit l’assurance vie permanente qui dure toute la vie de l’assuré et l’assurance vie temporaire qui procure une couverture durant une période donnée. 

Cette période peut être déterminée par un nombre d’années précis ou par l’atteinte d’un certain âge. Certains assureurs proposent une durée minimale d’assurance vie de 5 ans renouvelable et transformable en assurance permanente.

Quelle est la durée maximale d’une assurance vie?

La durée d’un contrat assurance vie temporaire peut atteindre 100 ans. À cet âge, la plupart des assureurs versent l’indemnité de l’assurance à l’assuré qui atteint l’âge de 100 ans, tandis que d’autres libèrent le contrat de ses primes à l’âge de 100 ans et la personne demeure assurée.

Voici, par exemple, les régimes d’assurance vie temporaire proposés par l’assurance Équitable:

  • Assurance vie temporaire renouvelable et transformable de 10 ans jusqu’à l’âge de 85 ans;
  • Assurance vie temporaire renouvelable et transformable de 20 ans jusqu’à l’âge de 85 ans;
  • Assurance vie temporaire 30/65: couverture au coût global le moins élevé pour une période de 30 ans ou jusqu’à l’âge de 65 ans, selon le dernier événement à survenir.

Quand un contrat d’assurance vie prend-il fin?

Le contrat d’assurance-vie prend sa fin dès l’écoulement de la période prévue, l’atteinte d’un certain âge ou au moment où vous avez cumulé 30 jours de retard pour le paiement de la prime.

Comment optimiser la rentabilité de son contrat d’assurance vie?

Définir ses besoins

Afin d’optimiser le coût de votre contrat d’assurance, vous devez évaluer vos besoins pour choisir le type de l’assurance qui vous convient le mieux.

Exemples de besoins associés à l’assurance temporaire

  • Protection du niveau de vie d’un proche;
  • Paiement des frais d’études des enfants;
  • Remboursement des dettes personnelles;
  • Remboursement des dettes conjointes.

Exemples de besoins associés à l’assurance permanente

  • Optimiser la valeur de la succession;
  • Paiement des frais funéraires;
  • Paiement d’impôt au décès sur des actifs non liquides, comme une entreprise familiale.

L’assurance vie universelle

L’assurance vie universelle vous permet de combiner une partie épargne et une partie assurance. La prime que vous versez sert, en même temps, à payer le coût de l’assurance et à accumuler un fonds de capitalisation. Dans ce cas, vous n’êtes pas obligé de payer une prime d’assurance chaque année. 

Il suffit de vous assurer que vous avez un fonds de capitalisation permettant de payer le coût d’assurance. À priori, l’impôt de 15% sur les revenus de placement est payé par l’assureur, mais concrètement ça peut être inclus implicitement dans le coût de l’assurance.

Voici un exemple de calcul de fonds de capitalisation

1ère année:

  • Coût de l’assurance y compris les frais: 700 $;
  • Montant déboursé par l’assuré: 1300 $;
  • Montant accumulé à la fin de la première année: 600 $.

2ème année:

  • Coût de l’assurance y compris les frais: 700 $;
  • Montant déboursé par l’assuré: 1300 $;
  • Taux de rendement: 4%;
  • Montant accumulé à la fin de la deuxième année: 600 $ x 4% + 600 $ = 1 224 $;

Si l’assuré continue à payer le même montant chaque année, il peut accumuler un fonds de capitalisation de 24 988 $ au début de la 25ème  année.

Comparez les meilleurs prix d’assurance vie

Compte tenu de plusieurs offres disponibles sur le marché, Il est important de comparer assurance vie avant de prendre une décision. Comparer Ma Prime étudie votre cas et vous propose une multitude de produits d’assurance vie qui se distinguent selon:

  • La durée du contrat;
  • Le nombre d’offres pour chaque type d’assurance vie;
  • Les services d’assurance dédiés aux réclamations, aux paiements, à la gestion du contrat, etc.;
  • La possibilité d’ajouter une assurance vie facultative;
  • La possibilité d’ajouter la protection maladies graves;
  • Etc.

Recevez une soumission gratuite

Plus d'articles

Femme souriante ayant souscrit une assurance vie permanente payable en 20 ans

Assurance vie Payable en 20 ans

Assurance vie permanente payable en 20 ans : Un guide complet Assurer sa tranquillité d’esprit sans pour autant être astreint à des paiements perpétuels, c’est

assurance vie prix moyen au Québec : découvrez les coûts moyens

Assurance vie Prix Moyen 2024

Étude de cas : Assurance Vie Prix moyen au Québec en 2023 L’assurance vie est un sujet qui concerne tout le monde, peu importe l’âge,