Logo de "Comparer ma Prime", leader en comparaison d'assurances vie au Québec
prendre une assurance vie pour une autre personne

Prendre une assurance vie sur une autre personne

Prendre une assurance-vie pour une autre personne peut sembler intimidant à première vue, mais c’est aussi une décision très importante.

Il est important de comprendre les implications de la souscription d’une police pour une autre personne et de s’assurer que vous choisissez la bonne police.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pourriez souhaiter prendre une assurance vie pour une autre personne. Cet article décrit les différentes options disponibles, les points clés à considérer, les avantages et les inconvénients de chaque option, ainsi que les étapes à suivre pour prendre ce type de protection. 

Table des matières

Est-ce possible de prendre une assurance vie pour une autre personne ?

Tout d’abord, il est tout à fait possible de souscrire une assurance vie pour une autre personne. Cela signifie généralement que vous devenez le propriétaire et le bénéficiaire de la police d’assurance vie. Normalement, cela implique que vous paierez les primes et recevrez le capital assuré en cas de décès.

Cependant, il est important de noter que pour prendre ce genre de produit, vous devez pouvoir démontrer un lien de parenté, une relation conjugale ou une relation d’affaires étroite avec la personne en question. La personne assurée doit également être consciente et d’accord avec le fait que vous prenez une assurance sur elle. Vous devriez d’abord obtenir sa permission. 

Aussi, n’oubliez pas qu’il est important de considérer les antécédents médicaux de la personne que vous souhaitez assurer. Les compagnies d’assurance ont généralement des exigences relatives à l’état de santé des personne assurées et ces antécédents peuvent influencer les conditions et les coûts de la protection. Il est donc toujours judicieux de consulter un conseiller en assurance pour évaluer vos besoins financiers, de comparer les assurances vie et de vérifier les options de couverture disponibles avant de prendre une décision.

Pour quelles raisons assurer quelqu’un d’autre ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles vous pourriez souhaiter obtenir une assurance vie pour une autre personne, notamment pour votre conjoint. L’Assurance vie pour couple est une solution de protection financière très utile pour vous garantir une sécurité financière en cas de décès. 

Une autre scénario serait de souscrire une assurance vie pour un membre de votre famille afin de couvrir les coûts des funérailles ou pour disposer d’une source de liquidités supplémentaire pour atténuer les impacts financiers du décès. Dans ce cas, l’assurance vie peut être un outil précieux pour vous aider à faire face à ces dépenses imprévues et souvent coûteuses. En souscrivant une assurance vie, vous pouvez vous assurer que vos proches ne seront pas confrontés à des difficultés financières supplémentaires lors d’une période déjà difficile.

Il est également possible de contracter une assurance vie pour une personne pour laquelle vous avez une responsabilité financière, comme un enfant ou un parent âgé. Il est important de comprendre les raisons pour lesquelles vous souhaitez obtenir une assurance vie pour une autre personne et de s’assurer que vous choisissez une police qui convient à ses besoins et à votre budget.

Quel type de police choisir ?

Il existe plusieurs types de protections d’assurance vie que vous pouvez souscrire pour une autre personne. Comprendre les différences entre les options disponibles vous aidera à choisir celle qui convient le mieux à vos besoins et à ceux de la personne pour laquelle vous prenez une assurance.

Assurance vie permanente

L’assurance permanente est un type de police qui offre une couverture pour toute la vie de la personne assurée. Elle peut offrir un montant garanti à payer en cas de décès de la personne assurée, ainsi que la possibilité de développer une valeur de rachat. L’assurance vie permanente peut être un choix judicieux pour les personnes qui cherchent à fournir une sécurité financière à long terme pour leur famille, pour couvrir les coûts des funérailles ou pour garantir un héritage.

En savoir plus sur l’assurance vie permanente 

Les particularités de l’assurance vie permanente

  • Primes plus élevées

  • Tarif fixé dans le temps indéfiniment (Prime garantie à vie)

  • Possibilité de partager la couverture conjointement. 

  • Possibilité d’avoir une valeur de rachat 

  • Possibilité d’obtenir une assurance libérée réduite 

  • Possibilité d’arrêter de faire un congé de prime 

  • Possibilité d’emprunter sur la valeur de rachat 

Assurance vie temporaire

L’assurance vie temporaire, offre généralement une couverture généreuse pour une période déterminée dans le temps.  Souvent, le terme de l’assurance vie temporaire se situera entre 5 à 40 ans. Les primes sont habituellement plus faibles que pour l’assurance vie permanente, mais la couverture peut prendre fin à la fin de la période déterminée. Elle peut être adaptée pour les personnes qui cherchent une couverture généreuse pour une période à court terme ou moyen terme. Elle peut servir à couvrir les coûts d’une dette ou à fournir une source de revenus supplémentaire en cas de décès de la personne assurée.

Les particularités de l’assurance vie temporaire

  • solution peu coûteuse

  • Capital assuré généreux

  • Droit de renouvellement

  • Droit de transformation

  • Terme déterminé dans le temps (de 5 ans 40 ans)

Assurance vie conjointe

Si deux personnes désirent s’assurer un et l’autre, choisir d’assurer son conjoint(e) pourrait être un bon choix. L’assurance vie conjointe est un type de police qui couvre les deux conjoints et qui paye un montant en cas de décès de l’un d’entre eux. L’assurance vie conjointe peut être temporaire et permanente. Le fait d’avoir une police d’assurance vie conjointe-premier décès plutôt que deux polices distinctes peut permettre d’économiser de l’argent, car cela fait diminuer le risque de l’assureur.

Quelles sont les étapes pour assurer quelqu’un d’autre

Lorsqu’on veut obtenir une assurance vie pour une autre personne, voici les étapes clés à suivre :

  1. Obtenir l’accord de la personne à assurer : il est important de s’assurer que la personne est consciente et d’accord avec le fait que vous souscrivez une assurance sur elle.

  2. Consulter un conseiller en assurance : il peut vous aider à évaluer vos besoins financiers et les options de couverture disponibles.

  3. Évaluer les antécédents médicaux de la personne : Lors de votre rencontre avec un conseiller, il est important d’être claire sur l’état de santé de la personne à assurer. Les compagnies d’assurance prennent en compte l’état de santé de la personne pour établir les conditions et les coûts de l’assurance. Avec ces informations, le conseiller sera en mesure de vous aider à choisir le bon type de protection.
    Cliquez-ici pour en savoir plus sur l’assurance sans examen médical

  4. Choisir la police qui convient aux besoins de la personne et à votre budget : il est important de prendre en compte les raisons pour lesquelles vous souhaitez souscrire une assurance pour une autre personne et de s’assurer que vous choisissez une police adaptée.

  5. Remplir les formulaires nécessaires et faire une demande d’assurance : Après avoir complété les étapes précédentes, vous pouvez maintenant faire votre demande d’assurance !

Qui peut être bénéficiaire ?

Dans la plupart des cas, lorsqu’une personne choisie de souscrire une police d’assurance vie pour quelqu’un d’autre, celle-ci désire être le bénéficiaire. En effet, vous pouvez être le bénéficiaire d’une assurance vie que vous prenez pour une autre personne. 

Généralement, le titulaire de la police d’assurance vie est celui qui paie les primes et qui a le contrôle sur l’assurance, tandis que le bénéficiaire est celui qui recevra les fonds en cas de décès du titulaire. Souvent, une personne sera à la fois le titulaire et le bénéficiaire. Aussi, il est tout à fait possible de nommer une tierce personne comme bénéficiaire. Il est important de consulter un expert en assurance pour déterminer la meilleure approche pour votre situation.

Puis-je assurer quelqu’un sans son consentement ?

Non, on ne peut pas assurer quelqu’un sans son consentement. Pour que l’assurance vie soit valide, la personne qui est assurée doit signer comme «assuré» et doit répondre à des questions sur son état de santé. Ce processus est nécessaire pour évaluer les risques et déterminer les conditions et les tarifs de l’assurance. Par conséquent, la personne qui est assurée fait partie intégrante de la proposition d’assurance et doit donner son accord pour que l’assurance soit effective. 

Assurer quelqu’un sans son consentement, comme se faire passer pour lui, imiter sa signature ou fournir de faux renseignements, sont considérées comme de la fraude et peuvent entraîner des conséquences pour la personne qui les commet.

Conclusion

En conclusion, souscrire une police d’assurance vie pour une autre personne peut être une décision complexe et importante. Il est nécessaire de comprendre les implications de cette décision, les différentes options disponibles et les antécédents médicaux de la personne pour laquelle vous prenez une assurance. Il est également crucial de consulter un conseiller en assurance pour évaluer vos besoins financiers et les options de couverture disponibles avant de prendre une décision.

 Assurer une autre personne peut avoir de nombreuses raisons différentes et il est important de choisir une police qui convient à vos besoins et de la personne à assureer. En prenant le temps de comprendre tous les aspects de la souscription d’une assurance vie pour une autre personne, vous pouvez faire une décision éclairée qui assurera un avenir financier sécurisé pour la personne que vous aimez.

Questions fréquentes

Oui, il est possible de souscrire une assurance-vie sur la tête d’une autre personne, y compris sur la tête de votre père. Il est important de noter que vous devez obtenir son consentement avant de souscrire une assurance vie pour celui-ci. Les fonds d’assurance-vie peuvent vous aider à couvrir les frais funéraires, les dettes, les impôts et les frais de succession. 

Il est possible d’assurer un ami proche, mais il est important de noter que pour souscrire une assurance-vie sur la tête de quelqu’un d’autre, vous devez avoir un intérêt financier ou un lien de parenté étroit avec la personne assurée.

Cependant, il est important de noter que la compagnie d’assurance peut examiner attentivement la demande d’assurance-vie et peut refuser d’assurer une personne si elle considère que la demande ne répond pas à ses critères d’assurabilité.

Il est également important de discuter de cette décision avec votre ami, car il devra donner son consentement pour être assuré.

Les parents ou les grand-parents peuvent désigner un bénéficiaire pour l’assurance-vie, comme eux-mêmes ou leur enfant, qui recevra les fonds de l’assurance-vie en cas de décès prématuré de l’enfant. Les fonds d’assurance-vie peuvent aider à couvrir les frais funéraires et tout autre coût associé à la dépendance financière des parents à l’égard de leur enfant.

L’assurance-vie est un contrat d’assurance qui prévoit le versement d’une somme d’argent à un ou plusieurs bénéficiaires désignés en cas de décès de l’assuré. Les bénéficiaires désignés sont les personnes qui recevront les fonds de l’assurance-vie en cas de décès de l’assuré.

L’assuré peut désigner un ou plusieurs bénéficiaires de son choix, y compris son conjoint, ses enfants, ses parents, ses amis ou toute autre personne. Les bénéficiaires désignés peuvent être désignés de manière nominative, par exemple en indiquant les noms et les prénoms de chaque bénéficiaire, ou de manière générique, en désignant une catégorie de bénéficiaires (par exemple, «mes enfants» ou «mes petits-enfants»).

Il est important de noter que les bénéficiaires désignés ont un droit direct sur les fonds de l’assurance-vie et que leur désignation prime sur toute autre disposition, telle que les dispositions testamentaires. Cela signifie que si l’assuré désigne un bénéficiaire spécifique dans le contrat d’assurance-vie, les fonds de l’assurance-vie seront versés directement à ce bénéficiaire, même si le testament de l’assuré prévoit une autre disposition.

L’assurance vie au Canada est souvent non imposable. Les bénéficiaires reçoivent la totalité de la prestation de décès sans payer d’impôt. Cette exonération s’applique quelle que soit la taille de la police et peu importe la personne bénéficiaire.
Compte tenu des avantages fiscaux de l’assurance vie, vous ne devez pas déclarer la prestation de décès dans votre déclaration de revenus annuelle. Toutefois, l’assurance vie peut être imposable dans certains cas.

L’héritage d’une assurance-vie ne passe généralement pas par le notaire, car l’assurance-vie est un contrat privé entre l’assuré et le bénéficiaire désigné. Les fonds de l’assurance-vie sont versés directement aux bénéficiaires désignés par la compagnie d’assurance, sans passer par une procédure de succession.

Cela signifie que les bénéficiaires désignés reçoivent les fonds de l’assurance-vie en dehors de la succession, et ils ne sont donc pas soumis aux règles et procédures de la succession, comme l’homologation du testament par le notaire.

Cependant, dans certaines circonstances, il peut être nécessaire de consulter un notaire pour régler la succession de l’assuré, notamment si l’assurance-vie fait partie d’un ensemble d’actifs plus large qui doit être réparti entre plusieurs héritiers. Dans ce cas, le notaire peut aider à déterminer la répartition des actifs et à s’assurer que la succession est réglée conformément aux volontés du défunt.

L’héritage d’une assurance vie dépend de la désignation du bénéficiaire effectuée par le souscripteur de l’assurance lors de la signature du contrat. Si le bénéficiaire désigné est toujours en vie, les fonds de l’assurance sont versés à celui-ci. De plus, contrairement à une succession classique, le capital assuré est versée directement aux bénéficiaires désignés sans passer par les étapes d’une succession. Cela signifie que les fonds sont disponibles pour les bénéficiaires sans délai ni formalités administratives fastidieuses. 

Cette rapidité dans la transmission des fonds peut être très appréciable pour les proches en deuil, car elle leur apporte une certaine sérénité financière. Au contraire, si le bénéficiaire désigné est décédé avant le souscripteur, l’héritage sera transmis aux bénéficiaires secondaires désignés dans le contrat ou, à défaut, selon les dispositions de la loi sur la succession.

Lorsqu’on veut prendre une assurance-vie sur une autre personne, il est important de comprendre les notions d’intérêt financier et d’intérêt moral, qui sont des critères importants pour déterminer si l’on peut souscrire une assurance-vie sur la tête d’une autre personne.

  • L’intérêt financier : L’intérêt financier signifie que la personne qui souscrit l’assurance-vie a un intérêt financier dans la vie de la personne assurée. Par exemple, si une personne dépend financièrement d’une autre personne, elle peut avoir un intérêt financier à souscrire une assurance-vie sur la tête de cette personne pour se protéger financièrement en cas de décès prématuré de celle-ci.

  • L’intérêt moral : L’intérêt moral signifie que la personne qui souscrit l’assurance-vie a un lien étroit avec la personne assurée, comme un lien de parenté ou une relation étroite, qui justifie la souscription de l’assurance-vie. Par exemple, si une personne souhaite souscrire une assurance-vie sur la tête de son conjoint pour protéger leur famille en cas de décès prématuré, elle peut avoir un intérêt moral à le faire en raison de leur relation étroite.

En général, pour souscrire une assurance-vie sur la tête d’une autre personne, il est préférable d’avoir à la fois un intérêt financier et un intérêt moral pour justifier la souscription de l’assurance-vie. Il est également important de discuter de cette décision avec la personne assurée, car elle devra donner son consentement pour être assurée.

Plus d'articles

Femme souriante ayant souscrit une assurance vie permanente payable en 20 ans

Assurance vie Payable en 20 ans

Assurance vie permanente payable en 20 ans : Un guide complet Assurer sa tranquillité d’esprit sans pour autant être astreint à des paiements perpétuels, c’est

assurance vie prix moyen au Québec : découvrez les coûts moyens

Assurance vie Prix Moyen 2024

Étude de cas : Assurance Vie Prix moyen au Québec en 2023 L’assurance vie est un sujet qui concerne tout le monde, peu importe l’âge,